CNRS Ministère des Affaires Etrangères

Rechercher





Accueil > Research at CFEE > Axes and research programs > Interdisciplinary programs

Ethiopian heritage in the making

Members
Guillaume Blanc (Musée du quai Branly/IMAF),
Pauline Bosredon, (Université de Lille 1/Laboratoire TVES),
Marie Bridonneau (Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense/LAVUE-Mosaïques, UMR 7218),
Amélie Chekroun (IMAF),
Deresse Ayenachew (Debre Berhan University/CFEE),
Élise Demeulenaere (CNRS/Éco-anthropologie et ethnobiologie, UMR 7206),
Serge Dewel (INALCO/CREE),
Jean-Baptiste Eczet (Fondation Fyssen – Museu Nacional (Rio de Janeiro)/LAS, UMR 7130),
Thomas Guindeuil (CFEE/IMAF),
Margaux Herman (CFEE/IMAF),
Marie Huber (Department of History at the Humboldt Universität zu Berlin),
Chloé Josse-Durand (IEP de Bordeaux/LAM, UMR 5115),
Wessen Shiferaw (EHESS).

‘Heritage’ is very important in Ethiopia, where it plays a central rolein thecultural policy of the country. Ubiquitous in communication policy of the Federal State, regions, and towns, the promotion and protection of heritage now mobilises many workers (civil servants, travel agencies, guides, etc.). What is at stake is mainly the economic dimension : the idea is to promote the cultural diversity and the historical and geographical wealth of the country in order to make isolated regions accessible and support the country’s development. Ethiopia wants to prove itself the most visited African touristic destination (it is the country that has the highest number of UNESCO World Heritage Sites among African countries). With the concept for ‘intangible heritage’, all sorts of things can ‘be part of heritage’.

The CFEE, who is often working hand in hand with Ethiopian institutions to elaborate heritage promotion policies, gathers an interdisciplinary team studying :
-  The development of institutions in charge of the making of heritage in Ethiopia (including the university training of employees working in this field). This development is linked to the appropriation of the notion of heritage and related discourses, but it is reminiscent of ancient religious institutions and State practices ;
- Local demands and appropriations related to the notion of heritage in Ethiopia related to the construction of the Nation-State (the ‘sense of heritage’ of the country’s elite) and ethno-regional federalism encouraging the process of ‘heritage and museum making’ of cultural items (music, architecture, cooking, languages, etc.) ;
 The consequences of ‘heritage making’ policies, both for the actors carrying them and for the populations that are directly concerned by them, thus rethinking the relations between the elites and other social classes as well as between the State, regions, and the population, and so on ; 
 The relationships of Ethiopia with the rest of the world, in particular with international organisations and relevant companies working in this field, where Ethiopians and more and more present, as well as the transformations that the Ethiopian society undergoes in terms of perception of this outside world ; 
Organisation : Guillaume Blanc, Marie Bridonneau, Thomas Guindeuil.

News
Follow the news of this research program on the blog of the CFEE :
cfee.hypotheses.org/category/divers/actualites-de-nos-programmes-news-from-our-programs/the-ethiopian-heritage-in-the-making

Bibliography

1. Collective publications

« Penser l’histoire environnementale de l’Éthiopie. Écologie, territoires et sociétés » (dir. Guillaume Blanc, Grégory Quenet), Études rurales, n°197, .

« Glocal Ethiopia » (dir. Marie Bridonneau, Sabine Planel), EchoGéo, 2015, n° 31, http://echogeo.revues.org/13577.

2. Books, articles and book chapters
Guillaume Blanc, 2015, Une histoire environnementale de la nation. Regards croisés sur les parcs nationaux du Canada, d’Éthiopie et de France, Paris, Publications de la Sorbonne, série « histoire environnementale - 01 ».
— 2014, « Les montagnes du Semen : justice naturelle, injustice politique », Narratives of change/Récits et environnements (http://www.narrativesofchange.com/fr/et/les-montagnes-du-simien-justice-naturelle-injustice-politique.html).
— 2013, « Le Simien Mountains National Park (Éthiopie), un “territoire-patrimoine” de violence », dans A.-F. Garçon et al. (dir.), L’aluminium et la calebasse. Patrimoines techniques, patrimoines de l’industrie en Afrique, Paris/Belfort, UTBM/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, p. 133-145.
— 2010, « Constructions nationale et patrimoniale dans l’Érythrée indépendante », Annales d’Éthiopie, vol. 25, 2010, p. 209-228.

Guillaume Blanc, Marie Bridonneau, 2015, « Conseiller, expert et consultant en patrimoine : la construction d’une figure de l’Éthiopie contemporaine », EchoGéo, n 31, « Glocal Ethiopia », echogeo.revues.org/14128.

Marie Bridonneau, 2015, « Cartographier le site de Lalibela (Éthiopie) - Usages et enjeux d’un outil scientifique. Rencontre avec Marie-Laure Derat et Claire Bosc-Tiessé », EchoGéo, n°31 (echogeo.revues.org/14191).
— 2014, Lalibela, une ville éthiopienne dans la mondialisation – Recompositions d’un espace sacré, patrimonial et touristique, Paris, Karthala.
— 2013, « Gaining a foothold in the world “for a better life” - Encounters between inhabitants and tourists in Lalibela (Ethiopia), a small World Heritage town », Via@, n° 2013-2, http://www.viatourismreview.net/Article22_EN.php.
— 2012, « Reconstructions paysagères autour des églises de Lalibela : enjeux d’un processus de patrimonialisation en Éthiopie », Géographie et cultures, n°79, p. 29-46, gc.revues.org/363->http://gc.revues.org/363].
— 2011, « Le patrimoine, un outil pour le développement ? Étude de la mise en place d’un jeu d’acteurs complexe à Lalibela », in Michel Vernières (dir.),Patrimoine et développement – Études pluridisciplinaires, Paris, 2011, Gemdev-Karthala, p. 93-109.
— 2014, « Lalibela, haut lieu du changement », Narratives of change/Récits et environnements, en ligne www.narrativesofchange.com/fr/et/lalibela-haut-lieu-du-changement.html).
— 2013, « Lalibela, une petite ville amarrée au monde », Carnets de géographes, n°6, en ligne (www.carnetsdegeographes.org/carnets_soutenances/sout_06_03_Bridonneau.php).
— 2010, « Patrimonialiser le centre colonial d’Asmara. Des politiques culturelles et de développement urbain aux enjeux de construction nationale », Pount, n°4, p. 27-51.

Marie Bridonneau, Pauline Guinard, 2014, « Traces encombrantes, patrimoine encombré. Une mise en regard Lalibela (Éthiopie) – Johannesburg (Afrique du Sud) », in G. Djament-Tran (dir.), La métropolisation de la culture et du patrimoine, Paris, 2014, Éditions du Manuscrit, p. 463-500.

Amélie Chekroun, 2011, « Un archéologue capucin en Éthiopie (1922-1936) : François Bernardin Azaïs », Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire, http://afriques.revues.org/785.

Chloé Darmon, 2010, « L’agäw xamtanga : illustration du contact de langues avec l’amharique et mise à jour sociolinguistique », Pount, n° 4, p. 169–195.

Elise Demeulenaere, 2010, « Book Review : Elizabeth E. Watson, 2009, “Living Terraces in Ethiopia – Konso Landscape, Culture & Development” », Annales d’Éthiopie, vol. 25, p. 322-325.

Jean-Baptiste Eczet, 2012, « Les belles idées de la défigurée : à propos du plateau labial des Mursi (Éthiopie) », Images Re-vues, vol. 10 en ligne imagesrevues.revues.org/2501.

Thomas Guindeuil, 2014, « L’ivresse et le flacon. Collections ethnographiques et histoire de la culture matérielle du boire en Éthiopie (XVIe-XXe siècle) », Gradhiva, new series, vol. 19, p. 243-267.
— 2016, « Les années "Hoy". Stanislaw Chojnacki et la mise en musée de la culture éthiopienne (Addis Ababa, 1950-1975) », Cahiers du CAP, vol. 3, p. 165-197.

Chloé Josse-Durand, 2015, « Le musée Konso au cœur de l’arène : quand les courtiers en développement (re)dessinent les contours du champ politique éthiopien », EchoGéo, n°31, « Glocal Ethiopia », echogeo.revues.org/14144.

3. PhD dissertations in progress

Serge Dewel, « Addis Abäba, image de la nation (1916-1966) : patrimoine et commémorations dans la mise en scène du pouvoir en Éthiopie », dir. Taline Ter-Minassian, Delombera Negga, INALCO.

Chloé Josse-Durand, « Le « temps des musées » : bâtir les mémoires locales, donner corps au récit national. Les politiques publiques de la mémoire au prisme des appropriations contemporaines du passé au Kenya et en Éthiopie », dir. Denis-Constant Martin, Science Po Bordeaux (LAM).

Wessen Shiferaw, « Politiques de protection et de valorisation du patrimoine et usages du passé en Éthiopie (XIXe-XXe siècle) », dir. Christian Jacob, Éloi Ficquet (EHESS).